Les Sacrements

 

Le baptême

Le baptême a une signification spirituelle et évangélique d’une grande richesse. Il nous unit au Christ, il nous fait participer à sa mort et à sa résurrection et nous purifie du péché. Il nous donne l’Esprit Saint qui apporte l’amour dans nos cœurs. Il nous rend pleinement enfant de Dieu et nous fait ainsi entrer dans la famille de Dieu qui est Père, Fils et Esprit. C’est une célébration ecclésiale qui nous fait entrer dans la communauté chrétienne, dans l’Église.

Le sacrement du baptême peut être reçu à tous les âges de la vie. C’est un choix qui demande réflexion, surtout à notre époque où les repères traditionnels ont souvent disparu.
Pour les adultes qui désirent se préparer au baptême, il existe le catéchuménat diocésain.
Dans tous les cas, vous êtes invités à parler d’abord au prêtre qui vous aidera dans votre cheminement.

Dans l’Église occidentalep on baptise traditionnellement les enfants en bas âge. Dès que vous prévoyez de faire baptiser votre enfant, prenez contact avec la paroisse, au moins 3 mois avant la date souhaitée. La date définitive ne sera fixée qu’en accord avec M. le Curé.

La préparation au baptême, c’est quoi ? cliquez ici

 

Le Premier Pardon, ou Réconciliation

Le symbole central du sacrement du pardon est la rencontre entre le prêtre et le pénitent. Le pape Jean Paul II dans sa lettre aux prêtres sur le sacrement de réconciliation (Jeudi saint 2002) commente la rencontre de Jésus avec Zachée. (Luc 19,1-10) Il demande aux prêtres que le ministre du pardon, signe de Dieu Père, incarne pour le pénitent le visage du Bon pasteur. Il faut que le pénitent puisse rencontrer le Bon pasteur à travers le visage et la voix du confesseur.

 

La Première Communion, ou Eucharistie

La première communion, c’est recevoir pour la première fois le sacrement de l’eucharistie. Elle met en contact personnel avec le Christ en créant une relation intime. Elle touche leur cœur et leur fait prendre conscience que Jésus est tout proche d’eux. Elle les invite au recueillement pour rencontrer le Christ et leur apprend à demander à Jésus de les aider à être meilleur.

 

La Confirmation

On ne voit pas toujours très bien ce que représente la confirmation. La profession de foi paraît plus claire.
La profession de foi n’est pas un sacrement, mais un temps fort qui permet aux jeunes de réfléchir sur leur foi et une célébration qui compte pour les parents. Pour certains jeunes, c’ est une étape importante dans leur itinéraire vers la confirmation. Elle est une célébration au cours de laquelle des enfants renouvellent en leur nom propre l’engagement pris pour eux par leurs parents à leur baptême.
Le sacrement de confirmation nous donne les dons de l’Esprit Saint pour nous fortifier dans la foi et nous faire vivre pleinement la vie chrétienne unie au Christ. D’autre part, la confirmation, qui est donnée par l’évêque nous incorpore pleinement à l’Église; elle est un appel à un engagement plus personnel et à une mission de témoignage de la foi.

La préparation se fait normalement en deux ans. Les jeunes qui ont suivi la préparation à la Profession de Foi en 4ème (même s’ils n’ont pas participé à la cérémonie) sont invités en 3ème à continuer la préparation dans les mêmes équipes.

La confirmation est la condition exigée par l’Église pour devenir parrain ou marraine.

 

Le mariage

Le mariage des baptisés a une signification symbolique. Il est le symbole de l’amour et de l’alliance du Christ et de l’Église. Le mari symbolise le Christ et l’épouse symbolise l’Église. L’union des époux est l’expression de l’union et de l’amour du Christ et de l’Église.(Eph 5,23-32). L’union des époux en est aussi le fruit. Le sacrement de mariage ne s’arrête pas à la célébration, mais il se prolonge dans tout ce qui fait l’union du couple. C’est a travers le don réciproque que la grâce du Christ est donné aux époux. Le sacrement est source de grâce. 

Les personnes qui projettent de se marier à l’église voudront bien contacter M. le Curé huit à douze mois avant la date prévue, pour permettre une bonne et saine préparation au sacrement du mariage. A certaines périodes de l’année (pendant les mois d’été par exemple), les demandes sont souvent nombreuses pour un même jour, c’est pourquoi il est prudent de s’y prendre longtemps à l’avance.

Vous souhaitez vous marier cliquez ici

 

Le sacrement de malades, les visites de malades

Le sacrement de l’Onction des malades a pour but de conférer une grâce spéciale au chrétien qui éprouve les difficultés inhérentes à l’état de maladie grave ou à la vieillesse. Il est signe de la tendresse de Dieu pour la personne qui souffre. 

On peut recevoir ce sacrement plusieurs fois dans la vie. Habituellement, le prêtre le propose aux malades qu’il visite.
Pour solliciter cette visite à domicile éventuellement avec la Communion, il y a lieu de se faire inscrire au presbytère.
Le jour et l’heure des visites sont publiés dans le bulletin paroissiial.
N’hésitez pas à nous signaler les personnes qui en expriment le souhait aussi bien à la maison qu’en institution, mais qui n’oseraient pas franchir le pas.

On peut également appeler M. le Curé pour des cas urgents.

Des textes pour les obsèques ? cliquez ici

 

L’ordination des prêtres

L’ordination sacerdotale est la célébration où le prêtre reçoit de l’évêque le sacrement que l’on appelle « sacrement de l’ordre ». Par l’ordination, le nouveau prêtre reçoit le caractère sacerdotal qui est une marque ineffaçable comme le caractère baptismal. Il entre aussi dans le « presbyterium » qui est la communauté des prêtres d’un diocèse unis à leur évêque.
Pour en savoir plus sur les sacrements :
– la communauté de paroisses de Gambsheim
– le CyberCuré

 

WordPress theme: Kippis 1.15